Elie Kamano, artiste, activiste, a été interpellé à Conakry, ce dimanche 19 février 2017 dans l’après-midi  par des gendarmes avant d’être libéré, selon son chargé de Communication, Tamba Kissi Tolno que nous avons pu joindre. Selon nos informations, le reggaeman a été interpellé  à son domicile de Simbaya Gare dans la commune de Ratoma, en haute banlieue de Conakry. Il a été interrogé à l’escadron mobile numéro 18 de Cosa avant d’être libéré.

On ne sait pour le moment pas les raisons de son arrestation, mais l’artiste dans les médias avait appelé à une mobilisation ce lundi pour exiger l’ouverture des classes.

‘‘Je ne suis pas un conformiste. Je vais descendre dans la rue. Je n’ai pas besoin d’informer qui que ce soit. Je suis un citoyen. Je ne marcherais pas sur l’axe, je marcherais sur l’autoroute, parce que les gens ont tendance parfois à confondre la marche sur l’axe à une marche violente de l’opposition. La marche que je veux entreprendre, elle est non conformiste. Je ne me conformerais à aucune loi, parce qu’ils ne se sont pas conformés’’, disait-il.

voici les vidéos de son arrestation largement partagée sur les réseaux sociaux.

 

Bhoye Barry pour guinee7.com

6 Commentaires

  1. je ne comprend pas ou allons nous dans ce pays vous arreter quelqun comme ça sang convocation je n’est jamais vu ce là et toi qui parler d’ellie qui est drogue toi tu est plus drogue que lui afaire a surve

  2. toupou tu es plus drogué que eli kamano.. au lieu de lui traiter de drogué, es tu conscient de que subit ces enfants que continu a trainer ds les quartiers?? et toi personnellement que fait tu ds tout ça!!??

  3. C,est vraiment grave un pays où un citoyen ne peut pas exprimer son avis où la liberté d,expression est privée à sa population où le maitre du plus fort regne comme dans la forêt c,est vraiment une mauvaise image de la Guinée face au monde.

  4. Non, un état démocratique est un état ou les principes de la démocratie sont respectés tel que la liberté de démonstration, la liberté d’opinion, la liberté d’expression, la liberté d’association etc…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici