Inquiet de la montée en flèche du taux de contamination du COVID-19 dans le pays, malgré les mesures annoncées, le Chef l’État guinéen a convoqué ce jeudi, l’ensemble des acteurs engagés pour l’éradication de cette maladie. 

À cette occasion, le président Alpha Condé n’est pas passé par mille chemins pour montrer qu’il est loin d’être satisfait de la gestion faite de cette crise sanitaire dans son pays.

Selon lui cette maladie ne peut pas être vaincue avec seulement les efforts de l’ANSS (Agences Nationales de Sécurité Sanitaire).”Il faut, dit-il, associer toutes les capacités qui peuvent se battre. On ne nous dit pas la vérité (…) et notre situation va être pire alors que tout le monde disait que la Guinée à l’expérience d’Ebola, ça va l’aider, mais ce n’est pas le cas (…)”.

Plus loin, le chef de l’État a, avec un ton colérique, déclaré : ” nous sommes en train de passer à un stade très grave (…). Et on va arriver à la saison des pluies, donc il faut qu’on se dise les quatre vérités et qu’on mette toutes nos forces médicales en action (…) Sinon on va à la catastrophe”.

Et d’ajouter : “On a commencé par 1 cas, aujourd’hui on est à 400 et quelques cas. Il faut qu’on se dise la vérité, ça ne va pas. La façon dont nous gérons n’est pas bonne. Et j’ai toujours dit qu’il faut toujours associer le maximum il y a beaucoup de bonnes volontés qui peuvent participer.”

Mohamed Soumah pour Guinee7.com

2 Commentaires

  1. Franchement je commence à me lasser de ces éternels pleurnichements venant d’un président qui se complaît à se comporter comme s’il n’était pas celui qui avait tous les pouvoirs!
    Non monsieur le président, dans un pays où les gens marchent quasiment sur la tête et que depuis 2011 vous n’aviez pas jugé nécessaire de faire un redressement éthique,moral et civique,pourquoi vouloir vous étonnez que vos cérémonies de prêter serments ne portent pas de résultats?
    Bref, continuez à croire naïvement que ce laisser-aller archaïque dont vous avez fait preuve depuis votre arrivée, permet par la grâce du ciel d’avoir un pays normal!
    Wallahi, vous êtes patriote sans aucun doute ,mais vous êtes excessivement crédule pour continuer à croire que vous pouvez faire des Guinées (des gens transgéniques) des patriotes convaincus et responsables sans avoir à faire usage de coercition!
    J’ai bien pitié pour vous avec tous les respects que je vous dois ,monsieur le président.Donc réveillez-vous avant qu’il ne soit vraiment trop-tard!

  2. Un Président qui ne connaît même pas le nombre exact de personnes contaminées. 400 et quelques cas… c est triste. Et avec ça, il veut tripatouiller pour un troisième mandat. Triste

Comments are closed.