Après la confirmation de son statut positif au COVID-19, ce matin, bon nombre d’observateurs s’interrogeaient déjà sur le lieu d’alitement du Directeur Général de l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire, vu qu’il n’est ni à son domicile, ni au CTE de Donka.

Cette interrogation a, au cours d’un point de presse qu’il animé dans la matinée, très clairement été répondue, par Dr. Bouna Yattassaye DGA de l’ANSS. 

« Dr. Sakoba Keita est au CTPI du Camp Alpha Yaya Diallo. En Guinée nous avons 38 centres de traitements des maladies à potentiel épidémiologique et depuis le début de la maladie, nous avons traité 15 à 20 personnes au camp Alpha Yaya. Donc nous avons de la place disponible et il a été hospitalisé là-bas », a-t-il précisé.

Par ailleurs, l’adjoint de Dr. Sakoba Keita a reconnu le degré de risque que courent le personnel de l’ANSS et ses partenaires de par la nature même de leur travail, avant de rappeler quelques mesures déjà mises en place par l’agence pour empêcher la propagation du virus dans ses rangs, au cas où un de ses membres ou partenaires était déclaré positif. 

C’est notamment l’installation d’un dispositif de lavage de mains et de prise de température à la rentrée du siège de l’Agence ; le port obligatoire de masque dans les locaux ; la réduction du nombre de personnes dans les réunions, etc.

Plus loin, il a fait savoir : « il y a dix jours, toute l’équipe de l’ANSS avait suivi un test de COVID-19, dans un effort de s’assurer qu’il n’y avait aucun parmi nous qui est malade et qu’il soit asymptomatique. Quelques jours plus tard, tous les bureaux de l’ANSS avaient été pulvérisés et actuellement tous les soirs, quand le travail finit nous avons une équipe qui pulvérise nos locaux (…) ».

Mohamed Soumah pour guinee7.com