Dans le cadre du programme INTEGRA financé par l’union européenne, le centre du commerce international (ITC) a procédé, ce vendredi 24 avril à la remise de sacs isothermes, des kits sanitaires et des motos à des startups guinéennes spécialisées dans le secteur de la logistique urbaine. Ce don s’inscrit dans le cadre de la lutte contre la propagation du COVID-19.

Cette mise à disposition de sacs isothermes, de kits sanitaires et quelques motos, est une initiative complémentaire et conjointe d’ITC et de l’OIM-Guinée afin de faciliter la réintégration des migrants de retour au pays. Et surtout d’aider les bénéficiaires du programme INTEGRA à s’intégrer dans le marché du travail.

Ce sont au total six entreprises, toutes évoluant dans la logistique, qui ont bénéficié du don. Et certaines parmi elles, emploient des jeunes immigrés guinéens. Par ce biais, elles (les entreprises) vont facilement distribuer des nourritures, des médicaments et autres produits aux populations de Conakry et d’autres villes de la Guinée.

Selon les responsables du programme INTEGRA, l’écosystème entrepreneurial guinéen connait une floraison de startups spécialisées dans le transport de petits colis, de repas, et d’articles divers d’une part. D’autre part, l’impact économique du COVID19 sur les petites et moyennes entreprises (PME) se fait ressentir sur les effectifs et les méthodes de travail. Suite aux mesures prises par les autorités limitant les déplacements des personnes. Donc, les sociétés de livraison sont de plus en plus sollicitées.

« Notre contribution significative à stopper la propagation du virus en Guinée repose sur cette prise d’actions adaptées et adaptables à équiper ces startups dans la livraison en sacs isothermes et en kits sanitaires », a déclaré, Mamadou Bobo Bah expert en charge des technologies de l’information et de la communication pour le compte du programme INTEGRA.

De son côté Ibrahima DIALLO, manager d’ALLO 224, une des startups qui ont bénéficié du don a expliqué qu’avec ces sacs, « nous allons carrément redoubler d’effort et nous serons plus opérationnels. Et la mise à disposition des migrants de retour sera un véritable atout pour élargir notre flotte de livreurs. Ces sacs isothermes vont également sécuriser les repas qu’on livre à nos clients. Cela est incontournable à la sécurité sanitaire des aliments. C’est donc un grand coup de pouce que le programme INTEGRA est en train de nous apporter », a-t-il laissé entendre.

Dans un premier temps, une formation de 150 guinéens (hommes et femmes) sur les bonnes pratiques dans la livraison et l’utilisation des technologies de l’information et de la communication avait eu lieu à Conakry et à l’intérieur du pays.

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199

Publicités