C’est un scénario qui sort de l’ordinaire. Ce vendredi 03 avril, au palais Sékhoutoureya, en présence du chef de l’Etat guinéen, les acteurs de la lutte contre le covid-19 ont, à tour de rôle juré d’en finir avec “la crise” qui constituait apparemment un frein dans la gestion de la pandémie.

Il y avait donc une crise dans la lutte contre le covid-19. Entre l’ANSS, le ministère de la santé et tous les autres acteurs n’étaient donc pas sur la même longueur d’onde.

“Vous ne pouvez pas aller en guerre au moment où certains tirent à gauche, d’autres à droite ou ailleurs…” a laissé entendre Alpha Condé, qui a demandé ensuite à chacun d’exprimer devant toutes les parties les facteurs qui ralentissent la dynamique de la lutte. Le président de la république a clairement fait comprendre qu’ “il y a des crises d’égo entre vous les acteurs.”

Sans les caméras de la télévision nationale, chacun a dit tout ce qu’il avait dans le ventre. Après avoir écouté tout le monde et vraisemblablement aplanit les divergences, Alpha Condé a fait prêter serment à tous les acteurs présents, qui ont promis “d’enterrer la hache de guerre et se consacrer à protéger le peuple de Guinée.”

Wait and see !

La rédaction

Publicités