Le ministre des Affaires étrangères et des Guinéens de l’étranger, Mamadi Touré, a expliqué à la presse, ce vendredi à Conakry, les actions menées par son ministère dans le cadre d’amoindrir l’impact de la COVID-19 sur les compatriotes bloqués à l’extérieur du pays.

Selon le ministre, à l’entame de cette pandémie, son ministère s’est employé « à apporter tout le soutien et la solidarité du Gouvernement à nos compatriotes en difficultés à l’étranger, suite à la fermeture des frontières».

L’action qui consiste à la mise en place d’un département de soutien à ces Guinéens au sein du département, a permis d’après lui, de procéder au rapatriement de 465 Guinéens bloqués dans divers pays. « Niger : rapatriement d’un premier groupe de 44 migrants, le 15 juin 2020, suivi d’un second groupe le 09 juillet 2020. Cette opération est menée avec l’appui de l’OIM. Sénégal : rapatriement d’environ deux cents (200) personnes, à travers deux vols spéciaux les 4 et 5 juillet 2020. Ethiopie : rapatriement de sept (7) compatriotes, le 8 mai ; Ethiopie : rapatriement de sept (7) compatriotes, le 8 mai ; Turquie : rapatriement de huit (8) compatriotes, le 2 mai ; Tunisie : rapatriement d’un premier groupe d’environ 140 compatriotes ; Egypte : rapatriement de douze (12) compatriotes (principalement des stagiaires) ; Koweït : rapatriement de cinquante-quatre (54) compatriotes, le 22 mai (essentiellement des femmes)», a énuméré le ministre Touré.

Avant de signaler que cette opération de rapatriement est « très complexe et répond à de nombreux préalables. Elle requiert notamment des préconditions au départ et un dispositif spécifique pour l’accueil, le dépistage et la prise en charge par les autorités sanitaires à l’arrivée ».

Malgré cela, il a dit l’engagement du département à poursuivre les projets de rapatriement et d’assistance, dans les prochains jours et semaines.

A cet effet, le ministre a indiqué que les démarches sont très avancées, notamment au « Sénégal, où la date d’arrivée de la seconde vague sera indiquée dans les prochains jours (200 personnes sont concernées par cette opération) ; La Tunisie, où la date d’arrivée sera indiquée dans les prochains jours (environ 130 personnes sont concernées par cette opération)».

Par ailleurs, il convient de souligner que le Gouvernement a apporté une assistance financière à nos compatriotes en France, aux Etats-Unis et au Sénégal. Et que des démarches sont menées pour élargir cette assistance à d’autres pays.

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com