Des artistes guinéens se sont réunis ce lundi 9 août à Conakry, sous la houlette de l’UNAMGUI (Union Nationale des Artistes et Musiciens de Guinée). Cette rencontre a essentiellement porté sur l’interdiction par le gouvernement, de la tenue des activités culturelles sur toute l’étendue du territoire national en raison de la pandémie du Coronavirus.

Selon Lacras Cissoko, président de ladite structure, « cette rencontre était inscrite dans un cadre de sensibilisation et de recommandations auprès du ministère de la Culture qui doit porter notre voix auprès du président de la République. Donc, nous sommes là pour conscientiser les artistes, parce que nous avons constaté l’agissement de certains de nos artistes… Les artistes sont des rassembleurs, des éducateurs, des imams ; notre mission est de passer par tous les moyens pour appeler au calme. Quand ça ne va pas dans notre pays, c’est aux artistes de conscientiser et prôner des conseils aux gens », a-t-il dit.

Déclarant le secteur de la culture comme étant le plus affecté par les mesures sanitaires, le président de l’UNAMGUI a également déploré le manque de mesures d’accompagnement de ce secteur.

« A cause de la COVID-19, tout le monde a senti. Mais, les artistes ont été les plus touchés. Nous ne vivons que des concerts, des baptêmes, des mariages ; mais hélas, nous n’avons pas eu de mesures d’accompagnement. Et cela fait deux ans. Ce, alors que les marchés sont remplis, les mosquées sont pleines », a-t-il fait entendre.

Pour terminer, le célèbre guitariste et époux de la chanteuse, Sayon Camara Taramakhè, est revenu sur les démarches menées pour l’obtention d’un accompagnement.

« Nous avons posé notre cas à notre ministre parce qu’il ne faut pas briser les étapes. Il fallait commencer par notre ministre qui s’est mise à pied d’œuvre, qui est en train de nous accompagner, qui a rencontré le chef du gouvernement. A travers lui, le président de la République qui a pris connaissance de notre préoccupation », a-t-il révélé.

L’UNAMGUI a par ailleurs appelé tous les artistes guinéens à rejoindre le mouvement pour défendre la culture guinéenne.

Mohamed Soumah pour Guinee7.com