Mory Sangaré, ministre de l'Education nationale

Dans une note publiée sur les réseaux sociaux, ce lundi, à travers sa cellule de communication, le ministère de l’Éducation nationale et de l’Alphabétisation (MEN-A) a fait savoir que d’importantes mesures sont déjà prises pour assurer une offre minimum de formation et d’apprentissage aux élèves guinéens en ce moment de crise sanitaire.

« Ces mesures qui ont commencé par la mise en place d’une commission pédagogique de travail dès l’annonce de l’état d’urgence ont aussi prévu de nombreuses rencontres avec les partenaires sociaux techniques et financiers du département ainsi que la conception et la mise en route de certains documents pédagogiques vers les structures de base de l’éducation », est-il indiqué dans la note.

Plus loin, il a été précisé que « des cours en ligne, en audiovisuel et même dans les brochures sont en cours d’élaboration avec l’obligation de tenir compte des niveaux d’apprentissage et d’exécution des programmes d’enseignement. Autant de dispositions qui exigent du département de l’Education, la patience et la sérénité ; surtout qu’il s’agit pour notre pays d’une première expérience dans la gestion d’un état d’urgence sanitaire notamment dans le domaine de l’éducation ».

Pour terminer, le département de l’éducation nationale dit être en pleine œuvre dans la préparation des cours et pourrait les mettre très prochainement à la disposition des élèves et de leurs parents. 

Mohamed Soumah pour Guinee7.com