Dans un communiqué lu à la télévision nationale dans la soirée de ce mardi 22 septembre, le président de la République a procédé à l’allègement des mesures de barrière sanitaire dans les domaines du transport, du tourisme, des sports et de la culture.

Selon ce communiqué, cet allègement est parti d’une revue de la situation épidémiologique dans le pays, dont les résultats ont été jugés encourageants : Baisse du taux national de positivité; réduction du taux d’occupation des lits dans les centres de traitement épidémiologique; faible taux de létalité, etc.

Pour les moyens de transports (mini-bus, Bus, moto- taxi, pirogue et bateaux), il faut un port obligatoire de masques par tous les passagers, les conducteurs et les apprentis; le rétablissement du nombre de passagers autorisés et des tarifs de transport par personne en vigueur avant le 26 mars 2020.

Pour la réouverture des bars, restaurants et motels: port obligatoire de masques par le personnel de service; respect des mesures de distanciation physique.

Pour la reprise des activités socio-culturelles: port obligatoire de masques par tous les organisateurs et spectateurs; lavage systématique des mains à l’entrée; respect de la distanciation physique par les spectateurs et les organisateurs.

Pour la reprise des activités sportives : port obligatoire des masques par tous les spectateurs et les organisateurs; respect de la distanciation physique par les spectateurs et les organisateurs; organisation des dépistages avant chaque compétition.

Le couvre-feu reste en vigueur de 00h à 4h du matin dans la zone du grand Conakry.

Une synthèse de Mohamed Kaba Soumah