Les foyers, Robert Sarah dans la Commune Urbaine (CU) de Coyah et Anne Kolié dans la Commune Rurale (CR) de Kouria comptent  près de 50 orphelins.

Le premier créé en 1996 par Natalie Rose Haba, regroupe 33 enfants dont 30 filles. Il est situé sur la Route Nationale numéro 1 (RN1) non loin du Lycée Almamy Sogbè. Le foyer Robert Sarah possède deux dortoirs pourvus de 30 lits. Une porcherie de quelques têtes, constitue la principale source de revenue  pour l’entretien de ses jeunes pensionnaires, scolarisés dans les écoles voisines. Ils sont suivis à l’internat par la Fondatrice, Nathalie.

Le second foyer, Anne Kolié à Kouria, a été crée le 30 avril 2013 par colonel Foromo Cé Kolié, gendarme à la retraite. Point de ressources en dehors de sa pension et quelques quêtes pour l’entretien d’une quinzaine de jeunes.

Ces foyers d’Orphelinat ne bénéficient d’aucune assistance ou subvention d’une quelconque Administration ou Institution.

En juin dernier, à l’occasion du mois de l’Enfant, l’ONG, Plan-Guinée a assisté ces foyers avec 25 sacs de riz importés de 50 kg, 4 bidons de 20 litres d’huiles d’arachides et des fournitures scolaires.

Nombreuses sont les promesses tenues, mais très peu honorées. La tâche est donc rude, emprunte de sacrifices pour ces deux foyers qui ont un destin commun  celui de protéger l’enfant,  l’inestimable  richesse d’une Nation. SOS donc, les Foyers Orphelinat dans la préfecture  de Coyah.

AGP 

Publicités

Laisser un commentaire