Déférés, mercredi, à la Cour de répression des infractions économiques et financières, par la direction centrale des investigations judiciaires de la gendarmerie nationale pour des faits de « détournements de deniers publics, corruption, blanchiment de capitaux et complicité », les anciens ministres, Albert Damantang Camara, Ibrahima Kourouma et Mamadi Camara ont rejoint leurs domiciles. Et doivent revenir ce jeudi, dit-on.

Kassory Fofana, Mohamed Diané, Oyé Guilavogui, Djakaria Koulibaly, tous anciens ministres d’Alpha Condé, n’avaient pas eu leur chance. Car eux ont été inculpés et mis sous mandat de dépôt dès qu’ils ont été transférés à la CRIEF, le 6 avril dernier

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com