Alors que le refus d’adhérer au projet de candidature unique semble prendre le dessus et masquer par conséquent les cris de cœur des membres statutaires (47/65), l’autre préoccupation des « faiseurs de Roi » de la feguifoot démeure une audience avec le chef de l’Etat guinéen, le Pr Alpha Condé.

Selon ses membres de la famille du football guinéen, « le président n’écoute que ceux qui ont accès à lui. Ils donnent leur version des faits. Nous voulons qu’il (le président, ndlr) nous reçoive aussi et qu’il écoute ce qu’on a à lui dire. Peut-être qu’après ça il verra les choses autrement. » Disait par exemple Mamoudou Dramé, porte-parole des membres statutaires.

Cette demande semble se transformer en nécessité, du moment où un blocus existe dans la matérialisation de l’accord de Sékhoutoureya. Et la clef du problème reste un OKAY du groupe des 47 membres statutaires.

Alpha ❸