24 heures après la prestation de serment d’Alpha Condé pour un troisième mandat, Cellou Dalein Diallo, son principal challenger à l’élection présidentielle du 18 octobre dernier, a animé un point de presse à son domicile, à Dixinn. Au cours de son intervention, Cellou Dalein a déclaré qu’aujourd’hui, « il ne s’agit plus de démontrer que nous avons gagné cette élection, il s’agit de renforcer notre organisation pour imposer le respect de la vérité des urnes et la reconnaissance de notre victoire ».

Cellou Dalein, qui a perdu face à Alpha Condé à trois reprises, invite ses militants à poursuivre le combat. Car, pour lui, « dans ce noble combat pour la démocratie et la justice, nous faisons désormais face à un véritable terrorisme d’Etat instauré par Alpha Condé et qui se traduit par l’usage abusif de la force, au détriment du droit », accuse-t-il.

Le président de l’UFDG accuse aussi Alpha Condé, d’avoir instauré « un véritable état de siège, qui ne dit pas son nom, dans le Grand Conakry et dans les fiefs de l’opposition. L’interdiction par le gouvernement de toute manifestation de l’opposition dans les rues et sur les places publiques, en violation des dispositions de la Constitution ; l’usage récurrent des armes à feu dans la répression de nos manifestations entrainant de nombreux morts et blessés par balles ; l’impunité garantie aux forces de défense et de sécurité, lorsqu’elles font usage de leurs armes à feu contre les manifestants ou lorsqu’elles vandalisent les maisons des citoyens, les boutiques et magasins des opérateurs économiques supposés être des soutiens de l’opposition ; les arrestations massives, les séquestrations, y compris dans les camps militaires et les condamnations arbitraires de nos cadres et militants (…) »

Par ailleurs, malgré toutes ces contraintes, « il est hors de question, pour l’UFDG et l’ANAD, de renoncer à la lutte pour le triomphe de la vérité des urnes et la reconnaissance de notre victoire. L’UFDG et l’ANAD invitent par conséquent tous les Guinéens épris de justice et de démocratie, gages de la paix et de la stabilité, à rester mobilisés pour continuer le combat pour le triomphe de la vérité des urnes et des règles et principes de l’Etat de droit ».

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199