Au cours d’un point de presse tenu, ce jeudi 15 février, dans un réceptif hôtelier de la place, le président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), Cellou Dalein Diallo, a à nouveau dénoncé les fraudes dont a été victime son parti, lors des élections locales du 4 février dernier.

« Maintenant il y’a des résultats qu’on est en train de publier, il est vrai que même ces résultats montrent qu’à même une performance inhabituelle de l’UFDG dans les zones réputées être de fief du RPG. On s’en réjouit, mais ce qui nous préoccupe c’est de voir que ce vol a été organisé avec la complicité des magistrats qui étaient chargés de présider les commissions administratives de centralisation des votes. On a fait des recours mais malheureusement les consignes étaient les mêmes.  Nos recours étaient non recevables », a déclaré Cellou Dalein Diallo.

Par ailleurs, le chef de file de l’opposition guinéenne, n’exclut pas une alliance avec l’UFR de Sidya Touré : « Au niveau des alliances on a commencé à parler, chacun défend les intérêts de son parti et pourquoi pas en fonction de ce que les uns et autres ont gagné. »

A la question de savoir  ce que le parti compte faire après cette dénonciation ? Cellou Dalein répond : « C’est des élections locales, nous sommes en train de centraliser tout pour savoir quel est l’attitude qu’il faut entreprendre. Ce que la base souhaite au niveau global. Mais nous nous ne laisserons pas faire. Nous sommes en train de mener des consultations au niveau des structures du parti. Les assistants techniques, députés et avocats sont en train de rentrer, on va faire le point. En attendant chaque collectivité, ceux qui ont été victimes sont en train d’être organisées pour faire prévaloir leur droit. »

Bhoye Barry pour guinee7.com

(00224) 628 705 199

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici