La morgue du CHU Ignace Deen de Conakry a servi de cadre à la levée du corps de Roger Bamba, militant de L’UFDG, décédé à l’hôpital Ignace Deen, pendant qu’il était en détention suite à la crise post-électorale.

Cellou Dalein Diallo, son épouse Halimatou Dalein, d’autres cadres de L’UDFG et de l’Alliance nationale pour l’alternance et la démocratie (ANAD), ont pris part à la cérémonie.

A l’arrivée du corps à la loge funèbre de la morgue, c’était la consternation. L’épouse du défunt s’est mise en sanglot.

La jeunesse du parti, dans les témoignages retient de l’homme, «un combattant acquis à la cause de L’UDFG et de la Guinée».

Cellou Dalein, le leader, a remercié les ressortissants de Lola d’avoir donné un tel fils à la Guinée.

D’après le président de L’UDFG, ce militant était, «profondément humain, Roger était toujours là, partout où on avait besoin de lui avec le sourire. C’est une perte pour sa famille certes, mais c’est une grande perte pour l’UFDG et pour la Guinée».

Avant de révéler que : «si on a une victoire éclatante en forêt avec 65% à Yomou, plus de 50% à Nzerekoré et à Lola, croyez-moi, c’est grâce aussi au travail que Roger Bamba avait effectué depuis de nombreuses années.»

Avant d’assurer à la famille du défunt son soutien et celui de tous les militants du parti.

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com