Lundi 26 mars, l’honorable Amadou Damaro Camara, président du groupe parlementaire de la Majorité était invité aux Grandes Gueules. Ci-dessous un extrait.

Est-ce que vous reconnaissez avoir dit qu’on va remplacer Alpha Condé en 2020 au sein du RPG arc-en-ciel, est-ce que oui ou non vous l’avez dit honorable ?

Ce n’est pas sous cette forme, je n’ai pas dit nous allons remplacer ; vous voulez que je le dise de votre façon ?  Je dis qu’il (le journaliste) m’a clairement posé la question : ‘selon la constitution, le président ne doit pas être candidat en 2020, mais nous ne voyons aucune tête émergée au RPG.’ Je lui ai dit qu’il y a plus d’une dizaine de têtes au RPG, et que le candidat du RPG en 2020 sera élu, voilà ce que exactement je lui ai dit.  Qu’il veuille faire de la sensation.

Est-ce qu’il faut attendre que le Président de la République dise au RPG qu’il ne sera pas candidat en 2020, pour  que vous engagiez des consultations pour élire un autre président ?

Le RPG est un parti qui s’organise, en son temps, le débat sera au RPG, il ne revient pas à Damaro d’en décider, le débat sera ouvert et le parti en décidera.

Est que vous vouliez nous dire qu’au sein du RPG, il n’y a pas cette organisation démocratique qui vous permette de vous  prononcer aujourd’hui clairement sur vos  ambitions en 2020 ?

Pourquoi vous voulez qu’on se prononce en 2018, quand les élections c’est pour 2020 ? Pourquoi voulez-vous qu’on ait un candidat maintenant ? Est-ce que c’est vraiment une priorité aujourd’hui de trouver un remplaçant à Alpha Condé ou pas ? Ça c’est un faux débat !

Une synthèse de Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com