Les leaders du FAD (Front pour l’alternance démocratique), Aboubacar Sylla, Mouctar Diallo et Jean Marc Téliano, avaient indiqué en début de semaine, qu’ils ne sont pas intéressés par des manifestations qui, ‘‘24 heures après, on est appelé par le pouvoir et il n’y a pas de suite dans le cadre d’un combat politique et pour l’amélioration des conditions de vie des populations’’ (Mouctar Diallo). Ils ont tenu promesse en ne se présentant pas aujourd’hui, 6 juillet, au QG de l’UFDG pour décider des prochaines manifestations annoncées par Cellou Dalein et ses ouailles. De toutes façons, Cellou Dalein, c’est le génie des foules, il n’aura pas du mal à mobiliser. Le seul hic est que les autres leaders ont ôté à ses sempiternelles marches, un caractère pluriel.

Ibrahima S. Traoré pour guinee7.com

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici