C’est sur le thème : « Action Citoyenne et Action politique pour le Développement national » que le Parti Guinée pour Tous  (GPT) a ouvert son ‘‘université d’été’’ le 1er octobre au Palais du peuple. Sous la présidence de son président, Kassory Fofana.

Dans son discours d’ouverture, le Président du GPT a d’abord indiqué que son parti s’est fixé pour vocation de contribuer de mieux qu’il le pourra à la mise en place et la consolidation des Institutions républicaines dans le but de favoriser une démocratie véritable et promouvoir la paix et le développement durable en Guinée.  Et il a précisé qu’au premier rang des thèmes à traiter, il y a la connaissance des institutions républicaines.

Selon M. Kassory, l’école des cadres du parti avait pour but de faciliter l’appropriation par les cadres et militants du parti de ce projet notamment sa jeunesse pour mieux préparer aux enjeux du monde contemporain. Et de lancer : « Quand je fais une rétrospective sur la démocratie en Guinée, je me rends compte que la plupart des jeunes ne savent pas ce qu’ils disent ».  Pour lui, l’action citoyenne suppose la connaissance des droits et devoirs pour faciliter la cohésion sociale dans la cité. Et d’expliquer : « La jeunesse guinéenne doit y être préparée dans un environnement social aujourd’hui marquée entre autres par le régionalisme, l’ethnocentrisme, le tribalisme »

Pour M Kassory: « Dans le monde d’aujourd’hui, le reflet identitaire n’est plus de mise. Il revient aux populations de ne pas se  laisser distraire par des discours démagogiques. C’est vrai qu’il est difficile de parler de démocratie dans ce contexte pareil.»

Et de conclure : «Notre objectif est d’interpeller la jeunesse guinéenne sur l’un des enjeux économiques majeurs des temps modernes.»

El Hadj M Koula Diallo et Hawa Camara