Les forces de l’ordre (police et gendarmerie) et les manifestants jouent au chat et à la souris au niveau du quartier Dar-es-Salam, ce mercredi à l’occasion de l’appel à ‘‘la résistance active du FNDC’’. 

Malgré les impacts de cailloux sur le goudron, les forces de l’ordre sont pour un moment parvenus à garder la circulation possible. 

Pour un deuxième temps, débordant les forces de l’ordre en sortant par plusieurs endroits du quartier, les jeunes manifestants sont parvenus à bloquer la route en jetant des pierres sur les taxis et voitures personnelles, jusqu’à l’arrivée des renforts. 

Dans la foulée, le capitaine Youla, chef de la deuxième section de la CMIS 19 de Bonfi a reçu un projectile à la tête. Il a été évacué par une ambulance de la police. 

Sur le terrain, même les journalistes n’ont pas été épargnés par les manifestants qui ont jeté des cailloux et proféré des injures à leurs endroits. 

Au moment où nous mettons cet article en ligne, la circulation a été rétablie et les forces de l’ordre veillent. 

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com