L’assemblée extraordinaire de l’association nationale des communes de Guinée (ANCG) a pris fin, vendredi 30 septembre, au Chapiteau du palais du peuple de Conakry, en présence du président de la transition, le Colonel Mamadi Doumbouya et des membres du gouvernement.

Cette rencontre a regroupé plus de 300 maires venus des communes urbaine et rurale de toute la Guinée. Avec le concours de l’Agence nationale de financement des collectivités locales (ANAFIC), ces élus locaux ont révisé leurs différents textes et renouvelé leur bureau exécutif, qui sera désormais dirigé par le maire de Faranah, Oumar Camara.

Devant le président, Oumar Camara a engagé les maires à accompagner, les efforts de « refondation » du CNRD. « Vous voudrez bien accepter de vous rassurer de notre ferme volonté d’accomplir nos missions en faveur de nos populations. Si certains maires ont été élus par leurs partis politiques, d’autres sont issus des listes indépendantes. Cependant, le maire, une fois élu cesse d’être militant de son parti politique. Mais devient un acteur de développement de sa commune, en agissant en faveur de toute sa population », a-t-il fait remarquer.

Ensuite, le nouveau président de l’ANCG en a profité pour demander entre autres, « l’obtention d’un siège pour l’ANCG; la réactivation du paiement des subventions de fonctionnement des communes bloqué depuis 2017; le financement de l’ANAFIC par le budget national ».

Quant au ministre Mory Condé, il a rappelé aux élus les efforts consentis par les autorités pour leur bien-être. A savoir l’extension des prérogatives de l’ANAFIC, tant dans la mobilisation des fonds qui étaient effectuée par trois structures différentes, que dans la formation continue des élus locaux.

Le directeur général de l’ANAFIC, Sekou Mawa Touré a lui, confié sa satisfaction et sa foi en l’avenir : « Je pense que le nouveau bureau va être différent de celui que nous avons connu jusque maintenant. Et à les entendre, nous sommes satisfaits et nous avons espoir qu’ils seront à la hauteur des attentes des collectivités qui les ont mandatés pour jouer ce rôle de premiers responsables de nos communes. »

Il a aussi assuré que son agence jouera pleinement son rôle auprès des collectivités locales.

Après avoir écouté les uns et les autres, le président de la transition a invité les élus locaux à « servir le pays ». « Vous êtes là pour servir la Guinée et non pour des intérêts individuels, et non des communautés, ni les régions. Quand vous portez ce drapeau rouge, jaune, vert, c’est pour servir la Guinée », a-t-il fait savoir.

« Sachez bien sûr qu’on vous demandera chaque fois des comptes », a-t-il précisé.

A l’issue de ces deux jours (29 au 30 Septembre), plusieurs maires ont reçu des satisfécits pour leurs engagements auprès de leurs collectivités.

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com