Elhadj Boubacar Ndantaba, père de l’ancien député, Cellou Baldé est décédé lundi 5 Avril 2021 à Labé des suites de maladie. 

Dans la soirée du lundi, dans un communiqué lu à la télévision nationale (RTG), le ministère de la Justice s’est dit « prêt à coopérer » pour que l’ancien député uninominal de Labé, actuellement détenu à la maison centrale de Conakry, dans le cadre d’une information judiciaire ouverte contre lui et plusieurs autres personnes, se rende à Labé pour assister aux obsèques de son défunt père. Mais dans le même communiqué, le ministère de la justice disait avoir reçu des informations selon lesquelles, les citoyens de Labé s’apprêtaient à opposer leur refus au retour de Cellou Baldé à la maison centrale de Conakry une fois qu’il est à Labé. 

Ainsi, dans la matinée de ce mardi 6 avril, Guinee7.com a joint un proche de Cellou Baldé avec qui il devrait effectuer le voyage sur Labé et ce dernier a laissé entendre ceci « Hier quand nous avons été informés du décès, on a mené plusieurs démarches avec les avocats, on l’avait autorisé effectivement de se rendre à Labé. On a préparé le voyage. Dans un premier temps, on devrait voyager la nuit ; après, il nous a été dit d’attendre à 4 heures du matin pour bouger et depuis, on ne nous laisse toujours pas bouger. Finalement, au moment où je vous parle (10h43), ils nous disent du côté de la maison centrale que le ministère de la Justice n’a pas donné le feu vert. Qu’il leur a été rapporté que les citoyens de Labé vont semer le désordre une fois qu’il est Labé. Ce qui est archi faux, ce qui préoccupe les gens en ce moment c’est le décès. C’est vraiment dommage qu’on ne laisse pas Cellou Baldé assister à l’enterrement de son père, c’est un coup dur pour lui et pour toute la famille», a regretté notre interlocuteur au bout du téléphone.

Sur la même lancée, il a tenu à démentir  la folle rumeur qui s’était répandue sur les réseaux sociaux et sur certains sites d’information, faisant état d’une conversation téléphonique entre le Chef de l’Etat, Alpha Condé et le cadre de l’UFDG, Cellou Baldé : «  C’est faux, Alpha Condé ne l’a pas appelé. C’est un simple montage. Je ne sais pas d’où ces journalistes tirent leurs sources. »

L’enterrement d’Elhadj Boubacar Ndantaba, décédé à l’âge de 89 ans est prévu à Labé à 17h et son fils Cellou Baldé jusqu’à 11heures n’avait toujours pas reçu l’autorisation de quitter la maison centrale pour assister aux funérailles.

Sam Samoura pour Guinee7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.