Lors d’un point de presse organisé, ce lundi 25 février, au siège du Rassemblement pour la Renaissance et le Développement (RRD ), Abdoulaye Kourouma, président de cette formation politique, a donné raison sur l’opération de déguerpissement en cours au quartier Kaporo-Rails.

« Pour une fois, je donne raison à l’Etat ; il ne faut pas que les discours qui se tiennent dans les QG, que l’Etat est en train d’exproprier les gens, nous allons soutenir ces gens-là (…) On a vu ce qui s’est passé à Kaporo-Rails avec le gouvernement de Lansana Conté, on avait déguerpi les gens, mais ces gens viennent s’installer encore, ça veut dire que…, ça traduit la faiblesse de l’Etat », a déclaré Abdoulaye Kourouma, président du RRD, contrairement à la position de l’UFDG.

Et d’enfoncer le clou : « Nous au RR, on soutient l’Etat, on demande à l’Etat de les déguerpir et même les arrêter, les enfermer pour que les débris, les saletés qu’ils ont déposées là-bas, qu’on appelle maisons, ce que l’Etat est en train même d’écraser, pour que l’Etat soit remboursé dans le cadre de l’évacuation ou le nettoyage de ce terrain », explique-t-il.

Selon ce jeune leader membre de l’opposition dite républicaine, il soutient le gouvernement sur cette action, « parce que c’est sciemment fait, c’est fait exprès », estime Abdoulaye Kourouma, avant de renchérir qu’ « il faut que les partis politiques arrêtent de politiser ça, de mettre ça au compte de l’ethnie ou autre. Non! Voyez-vous, nous, nous ne sont pas d’accord, l’Etat a bel et bien raison de récupérer ce qui appartient à l’Etat (…) », a-t-il martelé.

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199

Publicités

Laisser un commentaire