Mohamed Said Fofana

Messieurs les jeunes fédéraux, Par voie de presse, nous avons pris connaissance de la lettre inopportune dénuée de toute conviction par laquelle, vous demandez à Son Excellence Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Elhadj Mohamed Saïd Fofana à démissionner pour les motifs fallacieux que vous évoquez.

La lecture de votre lettre nous a amenés à nous inspirer du proverbe africain suivant : « L’homme pauvre n’est pas celui dont les mains sont vides, mais celui dont l’âme est vide de désirs. »

Venant de l’élite juvénile de l’UFDG, le mouvement «Train de l’Emergence Guinéenne » n’est point étonné du caractère léger de vos arguments ; mais plutôt, nous renforçons notre conviction que la mission première des dirigeants de votre parti n’est pas la formation de ses jeunes aux valeurs patriotiques et au civisme.

Forcément, vous n’êtes que l’ombre de vos mentors, ceux-là même qui vous ont formés dans une absence totale de vision pour la jeunesse et d’amour pour la patrie.

Chers responsables de jeunesse de l’UFDG,

S’il y’a des frustrations de nos jours dans notre pays, c’est bien la résultante des pratiques de gestion de vos leaders qui n’ont pas su bâtir la Guinée que le Professeur Alpha Condé a mis en chantier à travers le gouvernement de Mohamed Saïd Fofana. Vos mentors ont préféré faire du sur place en instrumentalisant le peuple et la jeunesse en particulier.

En leur temps, la jeunesse n’a été promu ni politiquement ni sur le plan socioprofessionnel comme le Professeur Alpha Condé le pratique aujourd’hui. Le bon sens voudrait que vous vous rebelliez contre vos mentors et non contre Mohamed Saïd Fofana et son gouvernement.

Chers responsables de jeunesse de l’UFDG,

Le mouvement « Train de l’Emergence Guinéenne » vous rassure que le gouvernement de Mohamed Saïd Fofana travaille d’arrache pieds pour offrir des chances à tous les guinéens sans exclusive. Nous vous invitons à une analyse objective de la situation. Une analyse à froid sans passion, ni prétention.

Chers responsables de jeunesse de l’UFDG,

Les deux derniers paragraphes de votre lettre ne sont pas dignes de l’élite juvénile d’un parti politique qui revendique le leadership de l’opposition guinéenne car, l’opposition a désormais un statut en Guinée. Citation :

« En outre, conscient de la fragilité du tissu social et en dépit des constats précités, demande votre démission immédiate et souhaite ne pas vous voir participer ou présider le dialogue politique, car vous êtes ni crédible, ni de bonne foi. »

« Espérant que vous allez accepter d’effacer vos ambitions personnelles au profit de celle de la nation toute entière, nous vous prions de nous faire l’économie de nos énergies pour les éventuelles activités préparés pour votre départ  en rédigeant une simple démission. »

Au moment où sur instructions de Son Excellence Monsieur le Président de la République, le Professeur Alpha Condé, le Premier Ministre Mohamed Saïd Fofana a fait entamer le dialogue avec l’opposition républicaine, vous vous adressez à lui dans des termes irrévérencieux. Le raisonnement et la logique qui vous ont conduit à rédiger une telle lettre, ne sont pas dignes de l’élite juvénile que la Guinée ambitionne.

Le dernier paragraphe de votre lettre cité plus haut prouve à suffisance que le brillant passage de Mohamed Saïd Fofana, devant la les élus du peuple de Guinée pour présenter le bilan à mi-parcours et la vision de Son Excellence Monsieur le Président de la République, le Professeur Alpha Condé, a plongé vos mentors dans un état d’anxiété permanente.

Chers responsables de jeunesse de l’UFDG,

Le mouvement « Train de l’Emergence Guinéenne » vous affirme son aversion à vos propos à l’égard de Son Excellence Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement. Ce qui nous soulage, c’est la sagesse africaine qui dit citation : « Quel que soit le volume de ton épargne, ton ennemi le trouvera insignifiant. »

C’est à se demander si vous êtes en service commandé. Faites preuve d’humilité.

Chers responsables de jeunesse de l’UFDG,

La Guinée vient de loin et de très loin. A cet effet, il est important pour chaque Guinéenne et chaque Guinéen de la mettre au-dessus de tout, de se donner la main pour sa survie. Rassurez-vous, grâce à Dieu, le tout puissant miséricordieux, le Professeur Alpha Condé restera le seul maître à bord du « Train de l’Emergence Guinéenne » jusqu’en 2020 et Mohamed Saïd Fofana et son Gouvernement agiront inlassablement pour qu’il en soit ainsi.

Oui, contre vents et marées, le Professeur Alpha Conté a porté son choix sur Mohamed Saïd Fofana pour la conduite des affaires de la République. Quelle preuve de sagesse et d’engagement pour ce dernier quand il œuvre pour donner vie aux rêves du Professeur Alpha Condé pour la Guinée afin de lui rendre la monnaie !

Avec cette marque de confiance, Mohamed Saïd Fofana restera engagé et infatigable, attentif et réceptif aux critiques constructives pour faire honneur à celui qui l’a choisi et de pouvoir relever les nombreux défis de notre Nation.

Chers responsables de jeunesse de l’UFDG,

Pour l’honneur de la Guinée et le bonheur des Guinéens, le mouvement « Train de l’Emergence Guinéenne »vous demande de présenter vos excuses à Son Excellence Monsieur le Premier Ministre.

Pour finir, veuillez retenir que vos mentors, après avoir tenté de mettre la pression sur le pouvoir avant de tenter de le séduire ; après avoir essayé d’exploiter l’embryon de contestation sociale et la pratique illégale de la rue, le peuple de Guinée se lasse d’eux car, leurs atermoiements qui les amènent à dire une chose aujourd’hui et son contraire le lendemain, les met en difficulté avec les citoyens.

Ensemble, œuvrons pour que le dialogue entamé produise des effets bénéfiques parce que la radicalisation que vous semblez prôner ne prospérera pas. En lieu et place des reproches et critiques stériles, proposez des solutions car, nos rues ne seront plus envahies inchallah.

Le pouvoir à tout prix comme principal objectif ne passera pas ; il demeurera une simple vue de l’esprit.

Wassalam.

Conakry, le 03 juillet 2014 

Train de l’Emergence Guinéenne