Une lettre de démission -que nous n’avons pas pu authentifier-, de Koumba Camara, qui se présente comme vice-présidente du bureau national des femmes de l’UFR, nous a été envoyée, ce mardi 7 juillet. Dans la lettre que nous publions ci-dessous, l’intéressée dit rendre le tablier pour « une aventure personnelle ». Ahmed Tidiane Sylla, le responsable de la cellule de Communication du parti, joint, nous indique ne pas reconnaître Mme Koumba Camara. « Elle peut être une militante engagée du parti, mais n’est pas dans le bureau exécutif de l’UFR », a-t-il ajouté. Qu’à cela ne tienne Ces derniers temps, le parti de Sidya Touré a été vidé de beaucoup de ses membres.