Une lettre de démission -que nous n’avons pas pu authentifier-, de Koumba Camara, qui se présente comme vice-présidente du bureau national des femmes de l’UFR, nous a été envoyée, ce mardi 7 juillet. Dans la lettre que nous publions ci-dessous, l’intéressée dit rendre le tablier pour « une aventure personnelle ». Ahmed Tidiane Sylla, le responsable de la cellule de Communication du parti, joint, nous indique ne pas reconnaître Mme Koumba Camara. “Elle peut être une militante engagée du parti, mais n’est pas dans le bureau exécutif de l’UFR”, a-t-il ajouté. Qu’à cela ne tienne Ces derniers temps, le parti de Sidya Touré a été vidé de beaucoup de ses membres.