L’association des blogueurs de Guinée (ABLOGUI) a publié son 6ème rapport partiel d’évaluation des promesses électorales du président Alpha Condé, tenues en 2015. Ce rapport de 30 pages a été présenté aux journalistes, ce jeudi 3 septembre dans la salle Mohamed Koula Diallo de la Maison de presse à Kipé. Transports, Travaux Publics, Economie et Finances, Jeunesse et Éducation nationale sont les secteurs qui ont été évalués dans ce nouveau numéro.

Ce rapport selon ses auteurs, s’inscrit dans le cadre du projet LAHIDI (promesse) et a pour objectif d’offrir aux citoyens guinéens un outil d’évaluation objective et impartiale des actions du chef de l’État sur la base de ses promesses qui lui ont permis de se faire réélire en 2015. Il s’agit donc, d’une initiative qui vise à promouvoir le contrôle citoyen de l’action publique et la redevabilité des gouvernants.

« Ce rapport porte sur 82 engagements dans les secteurs des transports, des travaux publics, de l’économie, de l’éducation nationale et de la jeunesse. Ce qui a attiré notre attention c’est que sur ces 82 promesses tenues c’est seulement 11 qui ont été réalisées. Et nous avons par contre 39% d’engagements qui n’ont pas encore connu de début de réalisation. On a d’autres promesses qui ont connu un début de réalisation mais qui ne vont pas se concrétiser. Pour nous 11 réalisations sur 82, c’est très faible puisque ça fait près de cinq ans que ces promesses ont été faites », explique Mamadou Alpha Diallo, président d’ABLOGUI.

A la question de savoir si ce rapport partiel est une manière de dénoncer le 3ème mandat du président de la République, Mamadou Alpha Diallo, répond : « c’est de donner aux citoyens des outils objectifs d’analyse, pas que dans ce contexte de troisième mandat. »

Selon Mamoudou Baro Condé, responsable collecte de données du projet LAHIDI, certains départements ministériels contactés n’ont pas accepté de donner des informations relatives aux promesses liées à leurs départements. C’est le cas des ministères du Budget; Économie et Finance ; du Plan, entre autres. Par contre, les ministères des Travaux publics; Jeunesse et emplois jeunes ont accepté de communiquer.

Après leur présentation des recommandations ont été faites.

● Au Gouvernement : d’accélérer la réalisation des promesses ; mettre en place au niveau des différents services administratifs un dispositif permettant aux citoyens et aux journalistes d’accéder à l’information publique.

● Aux médias de : Produire du contenu informatif autour des engagements du président de la République.

● A la société civile : d’Organiser des débats autour des promesses du président de la République et faire de la reddition des comptes une priorité.

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199