Ces derniers temps, nos politiques se sont montrés prompts à relayer et commenter l’actualité internationale sur les réseaux sociaux. Ils l’ont fait à propos de l’Algérie, mais aussi le Soudan, pays dans lesquels des populations se sont révoltées contre l’establishment.

On s’attendait donc à ce que Cellou Dalein Diallo et Sidya Touré, tous anciens premiers ministres guinéens commentent l’actualité qui concerne les ex-Premiers ministres algériens, Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal qui ont été condamnés respectivement à 15 et 12 ans de prison pour corruption.

A rappeler que plusieurs autres anciens dirigeants politiques et chefs d’entreprises ont également écopé de lourdes peines, à deux jours de l’élection présidentielle algérienne. Qu’en pensent les leaders de l’opposition guinéenne ? Nous surveillons les comptes twitter, espérant qu’ils sacrifieront à la tradition.

On sait qu’Alpha Condé, le président guinéen, les accuse toujours d’avoir mis le pays en coupe réglée pendant qu’ils étaient premiers ministres de Lansana Conté.

Ibrahima S. Traoré pour guinee7.com

Publicités

1 COMMENTAIRE

  1. Ce n’est pas aisé de parler de corruption quand on est soi-même corrompu jusqu’à la moelle ! Monsieur Traoré, ces sieurs ne sont pas accusés par Alpha Condé, ils savent ce qui les attend. Vouloir donc tweeter sur un sujet qui les concerne éveillerait les soupçons de la justice. Mais tôt ou tard ils restitueront à la Guinée ce qu’ils ont détourné.

Comments are closed.