A l’occasion de la journée mondiale du diabète, les Lions Clubs de Guinée ont organisé une campagne de dépistage gratuit et sensibilisation sur la maladie, ce samedi 14 novembre 2020, au camp Alpha Yaya Diallo de Conakry. C’est sous le thème « le personnel infirmier et le diabète », que le dépistage s’est déroulé avec les officiers, sous-officiers et hommes du rang du Bataillon autonome des troupes aéroportées (BATA).

Mille personnes ont été dépistées grâce à la subvention de la Fondation du Lions Club International « LCIF ». 

si vous voulez profiter de cette armée occupez-vous de votre santé en faisant de la prévention

Colonel Abdoulaye Keita, Chef du BATA, dans son discours de bienvenue, a remercié le Lions Club pour le choix du camp Alpha Yaya en général et en particulier de son unité. « Nous sommes vraiment honorés de votre présence pour constater l’état de santé des militaires », a-t-il lancé. 

« Cher frères d’armes, si vous voulez profiter de cette armée occupez-vous de votre santé en faisant de la prévention comme celle que le Lions Club et ses partenaires nous offrent aujourd’hui. Une série de tests de dépistage et des séances de sensibilisations sur les effets du diabète seront faits. Nous savons que le diabète est devenu de nos jours une préoccupation mondiale », a rappelé le colonel Keita.

Avant de poursuivre : « Le diabète et l’hypertension artérielle sont des maladies chroniques et très répandues dans le monde. Et selon les statistiques données par l’Organisation mondiale de la santé, une personne sur 11 souffre de diabète. »

C’est pourquoi « vu l’ampleur de cette maladie associée à l’hypertension dans la majorité des cas, il est indispensable que nous les prenions au sérieux en passant par les moyens de prévention, le dépistage volontaire ». 

De son côté, Ibrahima Baldé, président de la région 16, a expliqué que « le Lions Clubs a 5 axes majeurs pour lesquels il milite. La lutte contre la faim, la vue, le cancer infantile, l’environnement, le diabète. Il faut noter que parmi ces 5 axes, le diabète est le premier ».

1, 5 million de victimes dans le monde

« Nous sommes ici justement pour célébrer la journée mondiale de lutte contre le diabète qui est une maladie très sérieuse. Et comme l’a dit le Colonel, selon les statistiques, 463 millions d’adultes souffrent de cette maladie. Et, les chiffres ne font qu’augmenter. Elle fait également plus de 1, 5 million de victimes dans le monde. Il est ainsi très important que chacun de son côté, lutte contre le diabète. Et nous sommes venus auprès de nos frères et sœurs des forces armées pour porter notre pierre à l’édifice », a-t-il justifié.

Pour sa part, Hadja Maimouna Bah Sangaré, présidente de l’Association guinéenne d’éducation et d’aide aux personnes diabétiques, membre du Lions Club, a rappelé : « Depuis 1991, les Nations Unies et l’OMS ont décidé de faire du 14 novembre, la journée mondiale de la lutte contre le diabète pour rendre hommage à nos scientifiques qui ont trouvé l’insuline qui permet aux jeunes diabétiques de vivre. En 2000, nous sommes allés au Mexique, pour mettre la Guinée dans la Fédération internationale de diabète, ce qui nous permet tous les 2 ans, de rencontrer le monde entier pour pouvoir parler du diabète. Donc, aujourd’hui, tout le monde entier est ensemble pour lutter contre le diabète. »  

Bhoye Barry pour guinee7.com 

00224 628 705 199