Des étudiants étaient à l’école de la 5ème édition du Digitalk d’Orange Guinée, vendredi dernier. L’événement placé sous le thème « les Enjeux de la Transformation Digitale » s’est déroulé à travers un panel et une séance de formation dans un complexe hôtelier de Conakry.

Mohamed Lamine Keïta, responsable de la division communication institutionnelle chez Orange Guinée, a expliqué le contexte de l’événement. « Nous organisons chaque année le Digitalk par Orange. C’est un cadre que nous créons et pendant lequel, nous invitons des personnes pour parler du numérique d’une manière générale et des sujets liés aux métiers des télécoms en particulier. L’idée pour nous, c’est de démocratiser l’accès à ces informations en invitant des personnes, des étudiants afin qu’ils puissent s’imprégner de ces sujets et pouvoir bien en parler. Nous sommes à la 5ème édition du Digitalk. Nous avons déjà eu d’autres éditions où nous avons parlé toujours des sujets qui tournent autour du digital. Et aujourd’hui, le thème est axé sur les enjeux de la transformation digitale pour les entreprises des télécoms », a-t-il expliqué.

« Cette 5ème édition a été particulière dans la mesure où on a parlé des enjeux de la transformation digitale. On se rend compte de plus en plus que les gens ne mesurent pas que certaines entreprises tendent à disparaître. Les gens ne prennent pas conscience de cela et, il est important pour nous de le rappeler pour que chacun se remette en question et puisse se projeter dans le futur pour voir qu’est-ce qu’il peut mettre en place pour se former au niveau individuel ou au niveau des entreprises, former des salariés. Qu’est-ce qu’il faut faire pour se développer, pour investir dans les équipements, qu’est-ce qu’il faut pour maintenir sa place sinon au risque de disparaître », a-t-il défini en termes de particularité.

Albert Zézé Guilavogui, étudiant en 3ème année d’ingénierie Télécom à l’UGANC, a apprécié cette initiative. « Je tiens à remercier la société Orange pour l’opportunité qu’elle offre aux étudiants guinéens pour s’émanciper de l’ère du numérique. Participer à cette rencontre, c’est pour moi un plus dans mon parcours académique surtout que je suis étudiant en télécom. Cette rencontre m’a donné des informations sur comment me préparer pour les futurs enjeux du numérique », a-t-il témoigné.

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com