Interrogé par nos confrères d’Africaguinee, à propos du discours du président Alpha Condé, le leader de l’opposition guinéenne, Cellou Dalein Diallo, tire cette conclusion : ‘‘soit il a reculé, soit il a reculé pour mieux sauter. Parce que la rumeur qui a couru depuis trois jours était qu’à l’occasion de ce discours il allait s’engager résolument pour le 3èmemandat, c’est-à-dire pour le changement de la constitution. Il devrait annoncer au peuple de Guinée sa volonté de lui soumettre la nouvelle constitution, c’est ce qu’on avait appris. Après l’avoir écouté, nous avons noté qu’il n’a pas été question de ça. Est-ce qu’il a renoncé à ce projet ? Est-ce qu’il a reculé pour mieux sauter ? On reste sur notre interrogation.’’

Alors question : a-t-on écouté le même discours que le chef de file de l’opposition ? Ou bien comme on le lui reproche, le plus souvent, Cellou ne pige pas les tactiques encore moins un discours politique.  

Parce qu’en rappelant ‘‘la souveraineté du peuple appelé à être consulté aussi souvent que nécessaire, capable de se prononcer, en toute âme et conscience, sur ce qu’il voudrait ou ne voudrait pas. A cet égard, personne n’a le pouvoir ou le droit de se substituer au peuple et ne dispose de toute l’autorité pour parler, agir, décider en son nom et à sa place’’ ; Alpha Condé ne fait pas autre chose qu’orienter vers le referendum.

D’ailleurs, il dit instruire ‘‘le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, d’initier des consultations avec les institutions de la République, les partis politiques, les syndicats, les organisations de la société civile pour recueillir les avis des uns et des autres dans un échange ouvert sur les différentes questions pour que le débat porte sur les arguments et les recommandations. Tout sujet peut être discuté dans une démocratie’’.

Les initiés savent qu’après cette étape, le président dira qu’après avoir écouté tout le monde -travers son premier ministre qui lui rend compte naturellement-, il décide de départager les pour et contre à travers un référendum. Et se soumettra au verdict des urnes.

Ibrahima S. Traoré pour guinee7.com  

Publicités

Laisser un commentaire