La tension était palpable au niveau du pont Gbessia où les manifestants de l’opposition réunie au sein du FNDC voulaient forcer le cordon sécuritaire. Ayant à plusieurs reprises essuyé les jets de pierre des jeunes manifestants, les forces de l’ordre ont fini par riposter par du gaz lacrymogène. La foule dispersée, certains parmi les jeunes manifestants se sont attaqués aux bus de la Sotragui (transport public) dont un a été incendié. Les forces de l’ordre se sont servis de leur camion à eau pour éteindre le feu sur le bus.

Mohamed Kaba Soumah et Bhoye Barry pour guinee7.com  

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici