Les Grandes Assises de la sous-préfecture de Donghol Touma ont débuté, ce 2 août 2019 au siège de la commune rurale. La cérémonie a été présidée par le préfet de Pita, M. Khalidou Keita.

Du 2 au 4 août, les fils et filles de Donghol Touma, une des sous-préfectures de Pita, vont échanger sur plusieurs thématiques liées au développer de la localité. Outre ces thématiques, pendant les assises, un mini tournoi de football sera organisé, des visites touristiques sont aussi prévues pour découvrir les potentialités touristique et agricole de la sous-préfecture.

Boubacar Bah, natif de Donghol Touma et membre de la commission d’organisation, explique : « On a eu l’idée d’organiser ces assises ; c’est pour pouvoir harmoniser les liens entre les ressortissants et les résidents mais aussi harmoniser les programmes de développement de la localité. »

Boubacar Bah

Le thème choisi pour cette première édition est : “Les jeunes de Donghol Touma au cœur du développement de leur terroir”. Pour le préfet de Pita qui a fait le lancement, « Ce thème tant bien important, va à coup sûr servir de repère pour relever les multiples défis et contraintes auxquels font face la jeunesse guinéenne en général. Il n’est pas fortuit de rappeler que cette rencontre cadre parfaitement avec la vision du chef de l’État… La présente rencontre vise essentiellement à encourager la participation des jeunes au processus de développement local et à la mise en place des espaces socio-éducatifs et sportifs au bénéfice de l’ensemble des populations de la sous-préfecture de Donghol Touma », fait savoir Khalidou Keita.

Khalidou Keita

Pour le maire de la commune rurale de Donghol Touma, Ibrahima Diallo, ces assises vont « permettre aux jeunes de rester ici ; au lieu de partir et ce faire tuer entre l’Europe et l’Afrique ». Il précise par ailleurs, « en tant qu’autorité locale, nous allons appuyer l’initiative et la pérenniser. L’accompagner dans tous les domaines parce qu’il y a de l’espoir pour que ça continue. Qu’on puisse former les gens parce qu’il y a des potentialités ici qui peuvent aider les jeunes à rester ».

Ibrahima Bah

Bhoye Barry, envoyé spécial pour guinee7.com

00224 628 705 199

Publicités

Laisser un commentaire