Les membres de la Coalition Guinéenne de la Cour Pénale Internationale (CGCPI) étaient devant les hommes de médias, mardi 6 avril 2021. A cette occasion la CGCPI a demandé à l’Etat d’indemniser les victimes des évènements malheureux du 28 septembre 2009.

« La CGCPI lance un appel au Gouvernement guinéen, au Comité de pilotage, aux Partenaires bi et multilatéraux pour l’indemnisation provisoire des victimes des massacres du 28 septembre et l’ouverture d’un procès juste et équitable en Guinée », a déclaré Me Hamidou Barry, président de la Coalition.

Par ailleurs, cette coalition s’est prononcée sur l’acquittement récent de Laurent Bagbo : « Il faut préciser que la Cour, à l’image de toute juridiction, poursuit à charge et à décharge. Il en est de la décision de la Cour du 30 mars 2021 condamnant Boston Taganda à 30 ans de prison et celle du 31 mars 2021 qui acquitte Laurent Bagbo et Charles Gblé Goudé. »

« Il convient également de rappeler que la CPI est la première juridiction pénale internationale permanente. C’est pourquoi en dépit de ses faiblesses et des menaces dont elle fait l’objet, cette institution doit être soutenue afin qu’elle soit universelle, indépendante et efficace. C’est le lieu et le moment de saluer le gouvernement américain pour avoir annulé, le 2 avril dernier, les sanctions contre Madame la Procureure Fatou Ben Souda et certains membres de la Cour », a lancé Me Barry.   

Pour lui, « la cour pénale internationale est un bijou pour l’humanité, (…). Nous, nous soutenons la Cour ».

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.