À Kakimbo, dans le quartier Kipé (Ratoma), c’est sous une vive tension que se tient le double scrutin de ce dimanche 22 mars.

À quelques mètres de l’école privée, Albert Baueur, qui abrite plusieurs bureaux de vote de cette localité, on assiste à des affrontements entre deux groupes de jeunes.

Selon des informations recueillies sur place, certains jeunes du quartier ont tenté de caillasser ce centre de vote et ils en ont été empêchés par d’autres.

Au micro de notre reporter, Saa Pascal Kamano, est revenu sur l’affrontement ; « Le matin aux environs de 6 heures, des jeunes sont venus. Ils se sont faits passer pour des joueurs, parce que chaque dimanche, nous jouons devant notre cour ici. Entre-temps, il y a certains qui venaient pour voter. Quelques minutes après, ils ont immédiatement arrêté de jouer et un autre groupe les ont rejoints et ils ont commencé des jets de pierres. Du coup, plusieurs véhicules ont été caillassés dans les cours environnantes ». 

« Ces jeunes se sont attaqués à nous, dit-il, parce que tout simplement il y a un centre de vote installé à quelques mètres de chez nous. Donc ils se sont dit que ce sont les jeunes d’ici qui sont à la base de tout ». 

Pour le moment le vote se poursuit dans ce centre et de l’autre côté, des agents de l’USSEL rétablissent l’ordre.

 Mohamed Soumah pour Guinee7.com