En prononçant son discours, à l’occasion de sa désignation comme candidat aux prochaines élections présidentielles par son parti, samedi dernier, à son siège à Conakry, Dr Ousmane Kaba a apprécié « la révolte » des jeunes de la haute-Guinée pour cause de délestages du courant électrique.

D’après le numéro un du PADES, « L’évolution politique la plus importante de ces dernières années est la révolte des jeunes de Kankan et de la haute Guinée pour réclamer l’électricité. A l’image des jeunes de Ratoma, nous leur rendons un vibrant hommage pour leur lutte salutaire pour toute la Guinée. Cette révolte marque l’affranchissement d’une population des griffes de la propagande, de la division ethnique et des promesses non tenues. Le PADES est très fier d’y avoir participé par la sensibilisation depuis de nombreuses années. La recomposition politique en cours marque le dynamisme du marché politique guinéen. »

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com