Trois enfants (1 an, 5ans et 8ans) sont décédés hier à Hamdallahi (Conakry) suite à l’utilisation par leur mère d’un insecticide. Celle-ci est dans un état critique à l’hôpital. Au micro de nos confrères de L’investigateur224, le père de famille témoigne : « C’est vers 1h que ma femme m’a dit qu’elle ressent une douleur aux reins. Pendant ce temps, les enfants ont commencé à vomir également. Le plus petit a rendu l’âme à la maison. Je suis sorti avec les autres pour aller à la clinique mais à ma surprise celui de 5ans est décédé en cours de route. Et c’est aujourd’hui à 13h qu’ils m’ont informé du décès du plus âgé aussi à la pédiatrie de Donka. »

La protection civile constate que « la cause du drame est due à l’utilisation d’un produit composé d’aluminium et de phosphate très toxique », déclare au micro du site d’information, le directeur général adjoint de la protection civile.

Le même produit, selon lui, a causé deux morts la veille à Conakry. Voir ci-dessous la vidéo.

Focus de guinee7.com