Un jeune homme a été trouvé mort, ce dimanche matin au quartier Dar Es Salam 2 secteur 1, dans la commune de Ratoma. Le corps de Souleymane était allongé entre les rails de CBK. Sa main gauche amputée, déposée non loin des rails.

Selon les témoignages des voisins, la victime avait terminé ses études et enseignait l’anglais dans plusieurs écoles privées de la place. Le corps a été transporté à l’hôpital par la protection civile.

“Hier on a veillé ici ensemble la nuit, il n’avait pas de problème. Son seul problème, c’est l’alcool. La manière dont on a vu son corps, c’est qu’il a été tué par une ou des personne (s). Ce n’est pas le train qui l’a tué. Le corps a été déposé ici “, a témoigné Ibrahima Barry, un des voisins de la victime.

Charles Damba, chef de quartier de Dar Es Salam 2, a été ‘‘informé par les citoyens qu’il y a un corps sans vie au niveau des rails. On a pu identifier les parents de la victime”, a-t-il indiqué avant de déplorer le retard accusé par la protection civile pour transporter le corps à la morgue.

Retrouver des corps le long des rails est fréquent à Conakry.

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199

Publicités