Cinq morts, puis sept et désormais, de sources sanitaires, neuf morts. Tel est le bilan de l’éboulement de la décharge publique de Dar Es Salam, en banlieue de Conakry, suite à la forte pluie de ce mardi. De nombreux blessés sont aussi soignés dans différents centres hospitaliers de la capitale guinéenne.

Le gouverneur de la ville de Conakry, Mathurin Bangoura, sur les lieux de drame a dénoncé ‘’La construction anarchique autour de la décharge publique’’.

Le président Alpha Condé également sur les lieux a lui promis des secours aux famille éplorées avant de d’annoncer ‘’l’ordre dans l’habitat à Conakry. On ne peut pas accepter qu’il des maisons dans les endroits marécageux et autres. On va prendre des dispositions au niveau du gouvernement. Si on ne prend pas des dispositions très rapidement, la situation peut être plus grave’’.

A rappeler que cet éboulement survient après les glissements de terrains et les coulées de boue qui ont fait près de 500 morts à Freetown et détruit des quartiers de la capitale sierra-léonaise dans la nuit du 13 au 14 août.

Ibrahima S. Traoré pour guinee7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici