L’acte s’est produit dans la soirée de ce samedi 8 août 2020, dans le district de Kolenda, relevant de la sous-préfecture de Doko, située à 42 kilomètres de Siguiri centre. Moussa Doumbouya, féticheur, s’est donné la mort en expérimentant, l’efficacité de son fétiche anti-balle.

Selon les témoignages, Moussa Doumbouya, vient tout récemment du Mali où il s’est procuré d’un gris-gris pour se protéger des balles. Pour essayer son fétiche, il se fait accompagner par son jeune frère Nouhan et quatre autres personnes dans la brousse. Où donna l’arme à son jeune frère pour que celui-ci lui tire dessus.  

« Le féticheur Moussa Doumboya était parti se procurer d’une amulette anti-balle au Mali et  il est revenu avec sa  protection anti-balle. Dans la soirée d’hier samedi, il s’est fait accompagner en brousse par 5 personnes parmi lesquelles figure son jeune frère Nouhan pour faire l’essai. Il a donné le fusil à son frère. Dans un premier temps, l’anti balle a été fixé sur un arbre, ils ont tiré, ç’a réussi. Ensuite, Moussa Doumbouya, le propriétaire de l’amulette l’a porté. Les autres ont refusé de tirer sur lui. Finalement il a dit à son jeune frère de tirer sur lui. Il est mort en cours de route en partance pour l’hôpital préfectoral de Siguiri », nous a-t-on raconté.

A noter que le jeune frère de la victime  a été mis aux arrêts par les services de sécurités de Siguiri.

De Kankan, Moussa Konaté pour Guinee7.com

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.