Ça sent le roussi au sein du Front national pour La défense de la constitution. Nous vous l’annoncions précédemment, que la coordination régionale du FNDC désavoue la promotion d’Oumar Sylla Foninké Mengué à la tête de la coordination nationale.

Pendant que l’antenne régionale dit ne pas être associée à la prise de cette décision, et suspend sa collaboration avec la coordination nationale, certaines bases du front à Labé à leur tour désavouent la décision de l’antenne régionale.

« Si la coordination régionale estime qu’elle n’a pas été associée à la décision qui a porté Foninké Mengué à la tête de la coordination nationale, c’est de la même façon qu’elle (NDLR la coordination régionale) ne nous a pas associés nous les bases dans les quartiers et sous-préfectures. A la création du FNDC à Conakry, Labé n’avait pas été consulté, c’est donc tout à fait normal d’opérer des changements quand le besoin se fait sentir sans consulter la coordination régionale. Mais cependant, la coordination régionale ne peut pas prendre des décisions sans consulter au préalable ses bases. Je suis membre de la coordination régionale et président de la base du quartier Safatou, mais en aucun moment je n’ai été consulté par le coordinateur régional pour la prise de cette décision. J’ai appelé mes homologues dans les autres quartiers et sous-préfectures personne n’a été consulté. Nous ne partageons pas l’avis du coordinateur régional. C’est son avis personnel. Nous autres, nous nous retrouverons dans les heures qui suivent pour faire une déclaration aussi. C’est quand même bizarre que la coordination régionale pointe du doigt la coordination nationale de prise de décision unilatérale et qu’elle fasse autant avec ses bases. Ce n’est qu’un petit groupe qui s’est réuni pour prendre cette décision de façon unilatérale», a déclaré Nouhou Baldé

Sam Samoura pour Guinee7.com