Cellou Dalein Diallo, président du parti

”La Direction Nationale de l’UFDG a été informée d’un communiqué appelant des « militants » ou responsables de l’UFDG  à un congrès de renouvellement de la fédération UFDG de France  pour le 12 avril 2014.

La Direction Nationale de l’UFDG rappelle qu’en son Article 16 Alinéa 16.3, les Statuts du Parti disposent que les congrès des Fédérations sont convoqués et présidés par le Bureau Exécutif du Parti.

La Direction Nationale de l’UFDG informe les militants et sympathisants résidant en France qu’elle n’est pas associée à cette  initiative de soi-disant sections de l’UFDG France dont l’existence n’est pas connue de  notre Fédération de France et dont la démarche est contraire aux statuts et règlements intérieurs de l’UFDG. C’est sans doute ceux qui se réclament  de l’UFDG extraparlementaire qui sont à l’origine de cette démarche illégale. Il est évident que ces personnes qui auraient décidé de se réunir pour mettre en place une fédération n’en ont ni le droit ni la légitimité.

En conséquence, la convocation de ce congrès est illégale, nulle et nul d’effet.

Elle invite les responsables et militants du Parti à poursuivre l’installation des sections dans le respect des Statuts du Parti pour la convocation dans les prochains mois d’un Congrès fédéral conformément aux dispositions statutaires”.

Conakry, le 10 avril 2014

La Direction nationale de l’UFDG

 

Publicités

Laisser un commentaire