La gestion des ressources en eau est devenue un problème majeur pour les pouvoirs publics. Pour cela, une solution individuelle a été développée par les usagers : les forages à domicile… Il s’agit d’une solution qui permet à la fois de se passer du service public de l’eau, mais aussi d’offrir une chance à ses voisins d’obtenir de l’eau potable. Sauf que pour la plupart, cette eau transite à travers des bacs à eau ou cuves de récupération et de réserve. L’eau de forage est alors acheminée vers une « cuve de stockage », de laquelle elle sera dispatchée selon vos besoins.

Les gens ont une fausse impression de sécurité en utilisant cette eau qui transite par  les cuves non nettoyées et désinfectées par moments. Il s’agit d’un milieu de culture pour les protozoaires et les bactéries.

Pour les femmes, il faut faire nettoyer les cuves, quand on a le vagin sensible. Il faut savoir que la flore vaginale et vulvaire est constituée de germes protecteurs. Et ce fragile équilibre, il faut le respecter en utilisant de l’eau salubre. A défaut, une cuve ou bac à eau contenant des bactéries peut perturber cet équilibre et entraîner des infections et démangeaisons.  

La vaginité parasitaire à trichomonas

Le trichomonas est un parasite transmis par l’eau, les objets de toilette et surtout pendant les rapports sexuels. La leucorrhée est abondante, liquide, malodorante, finement bulleuse (ressemblant à de l’eau savonneuse), prurigineuse. Elle augmente en début de cycle. C’est pourquoi, nous recommandons le nettoyage de ces cuves par les usagers, et au pire des cas, installer des filtres by pass entre le forage et les réserves d’eau. Tinkisso spécialisée dans le domaine de l’eau, l’hygiène et l’assainissement peut vous aider à régler ce problème. Il s’agit d’un problème de santé publique.

Souvent dans les couples, certaines femmes s’en prennent à leur mari de ne pas être sérieux ; c’est-à-dire entretenir des relations extra conjugales pouvant provoquer des infections chez elle. Alors, une fois chez le médecin, ce dernier soumet le couple à un traitement, ce qui n’est pas favorablement accueilli par l’homme qui ne se sent pas coupable d’avoir entretenu d’autres relations. La femme continue, malheureusement, son traitement avec la source d’infection, qui au final devient insoutenable pour la maison.

Il y a aussi des bactéries et autres germes qui peuvent provoquer des démangeaisons.

Tous ceux-ci ne sont que la conséquence de forages construits sans les règles de l’art. Notre rôle, c’est d’attirer l’attention des gens. Pour éviter cette situation, il est aussi préférable de traiter son eau de bain avec du chlore pour la désinfecter. Un capuchon pour 20 litres.

Regardez ces images provenant de cuves et bacs à eau installés sur nos toits. On pense utiliser de l’eau potable alors que ce n’est pas évident.

Aboubacar Camara

Publicités

Laisser un commentaire