Dans communiqué présidentiel lu sur les ondes de la radio nationale, dans la soirée de ce jeudi 5 mars, les autorités sanitaires, au vu de l’évolution récente de la situation épidémiologie, ont jugé nécessaire de renforcer les mesures sanitaires dans le cadre de la lutte contre la Covid-19 et la maladie à virus Ebola.

A cet effet, toutes les activités culturelles et artistiques sont désormais suspendues ; les activités publiques ou privées et de regroupement de masse, ainsi que les cérémonies de baptême, mariage et funèbre sont interdites ; les lieux de spectacles et des discothèques, boîtes de nuit sont fermés jusqu’à nouvel ordre.

A ce titre, la célébration de la journée internationale des femmes, prévue le 8 mars prochain, est reportée à une date ultérieure.

Ces mesures qui viennent compléter celles déjà en vigueur dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire, ne concernent que la zone du Grand Conakry (Conakry, Dubréka et Coyah) et la région de Nzérékoré.

Mohamed Soumah pour Guinee7.com