Les tests expérimentaux des traitements contre le virus Ebola sur des malades aurait débuté dans la préfecture de Guéckédou (sud-est), située à près de 800 kilomètres de la capitale, a rapporté vendredi la radio nationale.

La nouvelle a été rendue publique lors de la cérémonie d’inauguration d’un centre de traitement anti-Ebola bâti dans la localité de Coyah, situé à une cinquantaine de kilomètres de Conakry.

Ce centre offert par le Programme alimentaire mondial (PAM) permettra de faire face aux cas d’épidémie dans cette préfecture où la réticence des populations à la riposte contre la maladie n’est pas totalement vaincue.

A propos du médicament expérimental, Dr Sakoba Kéita, coordinateur nationale de la riposte contre Ebola a annoncé que des essais ont débuté jeudi au centre de traitement de Guéckédou, selon la radio nationale.

Il faut également noter que 704 personnes sont sorties guéries des centres de traitement Ebola ouverts en Guinée, d’après le représentant de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Jean-Marie Dungou.

 Xinhua

Publicités

Laisser un commentaire