A la date du 26 Février 2015 à 18 heures, la Guinée a enregistré un total cumulé de 3200 cas avec 2117 décès (soit 66.2 %) répartis comme suit :

– Cas confirmés : 2794 dont 1725 décès
– Cas probables : 392 dont 392 décès
– Cas suspects : 14.

Au total 1040 personnes confirmées sont sorties guéries des centres de traitement (37.3 %), soit une augmentation de 18 malades guéris par rapport à la semaine dernière.

Dans la journée du 26 Février 2015 à 18h, le nombre de cas hospitalisés dans les différents centres de traitement du pays est réparti comme suit :

– CTE de Conakry : 14 cas dont 10 confirmés et 04 suspects ;
– CTE de Coyah : 18 cas dont 13 confirmés et 05 suspects ;
– CTS de Conakry : 03 cas confirmés ;
– CTE de de Macenta : 03 dont 02 confirmés et 01 cas suspect ;
– CTE de Nzérékoré : 01 cas confirmé ;
– CDT de Forécariah : 04 cas, tous suspects ;
– Quant aux CTE de Guéckédou, de Beyla, les CDT de Siguiri et de Kérouané, il n’existe aucun malade hospitalisé à ce jour.

Ce qui fait un total de 43 cas dont 29 confirmés et 14 suspects dans tous les centres de traitement du pays.

REPARTITION DES FOYERS :

Nombre de préfectures nouvellement touchées cette semaine : 01 (réinfection de Mali) ;
Nombre de foyers ayant notifié au moins un cas durant les 21 derniers jours (Foyers actifs) : 10 (Lola, Kindia, Conakry, Coyah, Forécariah, Dubréka, Kissidougou, Macenta, Boffa et Mali) ;
Nombre de préfectures ayant des contacts à suivre (Foyers en alerte) : 01 (Yomou) ;
Nombre de préfectures antérieurement touchées ne notifiant pas de cas depuis plus de 42 jours (Foyers calmes) : 16 (Faranah, Boké, Pita, Dalaba, Kankan, Kouroussa, Beyla, Guéckédou, Nzérékoré, Siguiri, Kérouané, Tougué, Télimélé, Fria, Dinguiraye et Dabola).
Nombre de préfectures n’ayant pas encore notifié de cas confirmé : 07 (Koundara, Labé, Mandiana, Gaoual, Lélouma, Koubia et Mamou).
ACTIVITES REALISEES :
• Organisation à Labé de la Réunion transfrontalière Guinée-Mali-Sénégal dans le cadre du renforcement de la surveillance;
• Visite de Madame la Directrice Régionale de l’OMS en Afrique dans le cadre du renforcement de la lutte contre l’épidémie en Guinée ;
• Réunion de restitution des Missions de suivi/évaluation des Micro plans préfectoraux de la stratégie Zéro Ebola en 60 jours ;
• Sécurisation d’une mission d’installation des kits de lavage de mains au barrage de Kholaya, S/P Khorira (Dubréka) ;
• Interception au barrage de Bangouyah (Coyah) d’une Jeep Mitsubishi de couleur blanche immatriculée RC 2158 K en provenance de Conakry, avec à son bord un corps à destination de Mambia (Kindia) ;
• Interception au barrage de Kholaya (S/P de Khorira) à Dubréka, d’une Mercédès de couleur rouge immatriculée RC 3525 M avec à son bord un corps en provenance de Conakry pour Taboria (S/P Koba) à Boffa. Le véhicule et le corps sont mis à la disposition de la DPS ;
• Déploiement des agents de la Gendarmerie Maritime sur l’île de Kito (Boffa) ayant pour mission de sécuriser les interventions des équipes de santé ;
• Sécurisation de la délégation conduite par Madame la Directrice de l’OMS pour l’Afrique et du Coordinateur National de la Riposte contre Ebola au CTE de Wonkifong à Coyah.
ACTIVITES EN COURS

Mise à disposition des prestataires au niveau des centres de prise en charge Ebola, des tests rapides pour améliorer la gestion des cas ;

2. Extension de l’installation de l’application <CommCare> dans tous les foyers actifs, en vue de renforcer le suivi des contacts par l’outil informatique (Smartphone) ;
3. Poursuite des activités de lutte contre les réticences à sur l’Ile Kito (Boffa) et à Mafèrinya (Forécariah) par l’implication des ressortissants desdites localités ;
4. Renforcement des activités de riposte contre Ebola dans la dynamique Zéro Ebola en 60 jours.
MESSAGE – CLE :
Lutter contre la réticence, c’est donner plus de chance à notre survie et à celle de notre famille !

Source : Coordination de lutte contre Ebola

Publicités

Laisser un commentaire