Mohamed Diaré, ministre des Finances

Le ministre d’Etat, ministre de l’Economie et des Finances, Mohamed Diaré a animé, mardi 17 février, à Conakry, une conférence de presse axée sur les  conditions d’obtention de la 5ème Revue de l’accord de Facilité Elargie de Crédit (FEC) par la République de Guinée.

Le ministre Mohamed Diaré a dit que l’année 2014 a été particulière pour la Guinée. Compte tenu de l’épidémie à virus Ebola. Au point que le gouvernement  était obligé de faire les travaux de la  5ème Revue de FEC dont les résultats ont été très concluants, mercredi 11 février, à Paris, en faveur de la Guinée.

‘’Les représentants du Fonds Monétaire International (FMI) étaient venus  à Paris, les équipes guinéennes aussi. C’est  là qu’on s’est  mis d’accord. Ce  jour- là, il n’y a pas eu de communiqué parce qu’il y avait un point essentiel sur lequel on ne s’était pas mis d’accord. Mais en quittant, on s’était mis d’accord sur notre désaccord. C’était le taux de croissance en 2014 et les perspectives de 2015.

Ce dossier a été un dossier particulier. Parce qu’après nos discutions qui se sont bien passées à Paris, on a eu à faire à une revendication salariale. Donc, on a augmenté les salaires’’, a fait savoir le ministre de l’Economie et des Finances.

Il a souligné que  2014 a été une année difficile. Mais, elle a au moins permis à la Guinée de valider trois revues concluantes avec le FMI, notamment en février et  août 2014 et en février 2015.

‘’C’est  l’occasion de le dire à haute voix que c’est pour la première fois dans l’histoire de la République de Guinée de signer un accord triennal avec le FMI et cinq revues successives  concluantes. Cela  signifie tout  simplement que les autorités sont sur une voie qui permettra à l’économie d’avoir un rayon solide et de continuer dans la bonne direction’’.

De son côté, le représentant du FMI en Guinée, Alpha Oumar Bah a expliqué que le Conseil d’Administration (CA) du FMI a achevé la cinquième revue des résultats économiques obtenus par la Guinée dans le cadre du programme appuyé par un accord au titre de la Facilité Elargie de Crédit (FEC).

Il a précisé que cette décision du CA permet  à la Guinée de décaisser immédiatement un montant de  45,135 millions de DTS (environs 63, 6 millions de dollars US). Ce  qui porte le total des décaissements au titre de l’accord à 136,935 millions DTS (environs 192,9 millions de dollars US).

‘’En achevant cette 5ème revue, le CA a aussi approuvé une demande de prolongation de l’accord FEC en cours jusqu’à fin décembre 2015. Ainsi, une augmentation de 45,135 millions de DTS, des financements disponibles au titre de cet accord (environs 63,6 millions de dollars, soit 42,1% de la quote-part), sera disponible pour aider à rehausser les réserves internationales du pays ainsi que pour répondre à ses besoins budgétaires et aux besoins urgents de balance des paiements engendrés par la lutte contre l’épidémie d’Ebola’’, a conclu Alpha Oumar Bah, représentant du FMI en Guinée,.

Source : AGP