Bangaly Matty (à droite)

C’est au siège social de l’EDG à Kaloum, en présence du ministre de l’énergie, Cheik Taliby Sylla, que Bangaly Konaté, intérimaire à la tête de la société guinéenne de l’électricité (EDG) depuis quatre mois, a passé le flambeau à Bangaly Matty, nommé depuis le jeudi 6 février, par le président Alpha Condé.

Dans son discours, Bangaly Konaté, directeur intérimaire sortant a signalé que sous sa responsabilité, « l’entreprise a réussi à assurer davantage la production et la distribution de l’électricité sur l’ensemble du territoire national. Elle a aussi connu la signature en décembre 2019 des contrats d’achat d’énergie d’une part entre EDG et les sociétés sœurs de la Gambie, Guinée-Bissau et Sénégal, et d’autre part entre EDG et la société turque pour une centrale flottante d’une puissance installée de 110 mégawatts ».

Après les remerciements à l’endroit des autorités, le directeur entrant a rassuré « les autorités compétentes de mon engagement ferme à honorer cette confiance par chaque acte que je vais poser dans cette entreprise qui est cruciale et qui est un levier incontournable pour le développement soutenu et pérenne dans notre pays, la Guinée », a-t’il affirmé.

Le soutien de tous est indispensable pour la réussite du redressement de notre compagnie

 Avant d’annoncer qu’il s’emploierait « sur tous les chantiers de réforme indispensable pour une visibilité des actions et des projets intervenants dans le secteur, ceci passerait nécessairement par la mise en place des meilleures pratiques de gouvernance, de la transparence et de la performance, de l’amélioration des conditions de travail nécessaire à l’aboutissement des réformes de ce service public, le traitement juste et équitable de tous sans discrimination, le soutien de tous est indispensable pour la réussite du redressement de notre compagnie pour que chaque travailleur de l’EDG soit un exemple.»

90 candidats dont une femme ont postulé pour le poste

Présent à cette cérémonie, Ousmane Bah, président du conseil d’administration d’EDG informe que l’appel à candidature pour le poste de directeur général a été lancé le 18 Novembre 2019. Et que : «90 candidats, dont une femme ont postulé et ont été évalués, le 23 décembre 2019, le cabinet a rendu le rapport au conseil d’administration, lequel a statué sur les résultats et les recommandations consignées dans le rapport au cours de sa session du 9 janvier 2020 ».

À rappeler que, Bangaly Matty, ingénieur génie-électrique, ingénieur de systèmes informatiques, expert-comptable, bien connu dans le milieu des mines, a été directeur général adjoint et directeur exécutif des finances de Rio Tinto, avant d’effectuer récemment, un court passage aux finances de la société Bel Air de Alufer mining.

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

Publicités