Conakry, 29 mai (AGP)-Malgré la fermeture des classes à cause du covid19, les préparatifs pour la tenue des examens nationaux session 2020 se poursuivent activement dans le pays.

Ces dispositions visent à faire éviter à la Guinée une année blanche. A l’Inspection Régionale de l’Education (IRE) de Labé, la situation exceptionnelle de covid19 n’a pas empêché le bon déroulement des activités liées à la préparation des examens, rapporte le correspondant régional AGP de Labé.

Interrogé vendredi 29 mai 2020, l’Inspecteur Régional de l’Education de Labé  a traité des statistiques dans sa région.

« Au total, la région compte 5 préfectures qui présentent 25. 613 candidats répartis comme suit : 17. 228 pour la rentrée en 7eme répartis dans 118 centres. Le BEPC : 6. 051 répartis dans 34 centres et au BACC : 2. 334 candidats qui seront répartis dans 21 centres. A date, tous ces candidats sont photographiés avant même l’état d’urgence. Le service national en charge des examens a déjà les listes définitives de nos candidats pour toute la région. Il nous reste le réaménagement des centres d’examens et l’installation des élèves quand le ton sera donné », a précisé M’Battou Donzo, Inspecteur régional de l’éducation de Labé avant d’évoquer le cas des surveillants et des correcteurs.

« Nous attendons que les Directions Prefectorales de l’Education nous remontent la liste des surveillants et des correcteurs. Toutes les préfectures ont déposé des listes et à tous les niveaux. Contrairement à l’année dernière où la préfecture de Lélouma n’avait pas présenté de candidat au BACC. Cette fois ci, elle a présenté 22 candidats mais seulement en sciences sociales », a conclu le technicien de l’éducation qui n’a pas manqué d’appeler les candidats à suivre les cours à distance et à multiplier les cours de révisions à domicile.

« Aux parents d’élèves de suivre les enfants », a-t-il conclu

AGP/29/05/2020              SD/CM

Publicités