Mamadi Camara, Ministre guinéen de l'Économie et des Finances

Fini les menaces de boycott qui planaient sur la tenue des prochains examens nationaux. L’intersyndicale de l’éducation composée du FSPE ; SLECG ; SNAESURS et SNE a dans un communiqué rendu public, ce samedi 3 juillet, informé les enseignants de l’engagement du gouvernement à payer leurs arriérés de primes d’incitation des mois d’octobre novembre et décembre, de façon graduelle.

Le paiement de la première tranche de ces primes est donc prévu, lundi 5 juillet. La deuxième tranche sera payée le 8 juillet 2021 ( soit deux jours après la première) et la troisième et dernière tranche sera payée deux semaines après.

Ci-dessous le communiqué de l’intersyndicale de l’éducation

L’intersyndicale de l’éducation ( FSPE- SLECG, SNAESURS ,SNE) informe les enseignants de l’imminence du paiement graduel des trois mois d’arriérés de primes d’incitation.

À en croire les différents propos des ministres concernés par ce dossier, le président de la République a donné des instructions fermes pour que les opérations de paiement démarre la semaine prochaine. Ce qui laisse transparaître l’idée que les lignes commencent à bouger pour le bonheur de tous. Et cela est le fruit de nombreuses prises de contacts entre les secrétaires généraux de l’intersyndicale de l’éducation et le Premier Ministre qui avait instruit le Ministre du budget d’acter le paiement de ces arriérés fin juin.

Par cet acte, l’intersyndicale s’est inscrite dans une posture procédurière à l’effet d’amener le gouvernement à saisir au rebond la balle du règlement à l’amiable de cette situation envue de la tenue des examens nationaux apaisés justes ,équitables et transparents seul gage de l’émergence d’une école d’excellence en République de Guinée.

Par la même occasion , l’intersyndicale de l’éducation , tout en félicitant et remerciant toutes les personnes de bonne volonté impliquées dans le processus du dénouement heureux de cette crise qui n’en vaut pas la peine, invite les enseignants à rester vigilants et mobilisés pour la victoire finale . Après le paiement de ces arriérés , le cap sera mis sur la situation des 3416 Enseignants qui bénéficiaient cette primes au billetage et qui ne l’ont plus depuis que la prime d’incitation a été arrimée sur le bulletin, la prise en charge de tous les enseignants qui , depuis Janvier 2020 ne bénéficient pas cette prime sans oublier l’ouverture d’un couloir de négociations sur la revalorisation des primes en lien avec l’article 100 du statut particulier de l’éducation ( primes de craie, de préparation, de documentation, indemnités de logements de transport.)

Enfin, l’intersyndicale de l’éducation invite les enseignants à sortir de leur querelle de chapelles syndicales pour agir à l’unisson pour le bien -être de tous.

Vive l’unité syndicale pour que vivent un travail décent et une protection sociale pour tous.

Unis et solidaires nous serons forts.

Camarades salut !

Mohamed Kaba Soumah pour guinee7.com