Depuis le 23 octobre dernier, une formation en codage informatique est organisée  pour plusieurs  élèves des cinq communes de Conakry. Mardi dernier, Africa Code Week (ACW) qui organise cette formation a visité plusieurs établissements scolaires  où se déroule cette formation pour s’enquérir de l’évolution de son initiative.

“Nous sommes passés dans les écoles où se tiennent ces formations, nous avons vu qu’il y a un grand engouement, certains élèves mêmes nous encouragent à continuer, mais nous aimerions nous arrêter ici pour mieux préparer l’année prochaine et couvrir toute l’étendue du territoire. C’est vrai que cette fois, il n’y a que des écoles publiques qui ont bénéficié, mais nous sommes aussi en contact avec des écoles privées, elles aussi vont bénéficier de cette formation, parce que le programme est pour tous les élèves guinéens”, a déclaré, Alpha Keïta, ambassadeur du projet Africa Code Week en Guinée.

Avant  de préciser: “Ce programme consiste à initier le maximum d’élèves en Guinée à la compétence numérique et il se tient dans dix écoles à Conakry et à Labé. Aujourd’hui,  nous avons formé un grand nombre et notre objectif, c’est de former dix mille élèves.”

Le Lycée Ibrahima Fofana, une école située à Anta, dans la commune de Matoto, est l’une des écoles bénéficiaires de cette formation. Daman Camara, proviseur dudit lycée déclare: “Je suis très content que mon école soit choisie pour cette formation. Ce que nous demandons, c’est que la formation continue pour plusieurs de nos élèves. Parce que l’informatique est indispensable pour tout développement. Nous invitons les initiateurs à développer beaucoup plus le programme pour que ça soit élargi au niveau de beaucoup d’écoles.’’

Il y a tout de même un petit hic que Rouguiatou Barry, l’une  des formatrices, explique:  “Lorsque nous commençons cette formation, nous essayons de savoir ce que veulent devenir les élèves. Parce que c’est en sachant ce qu’ils veulent devenir qu’on saura comment les aborder en leur parlant du domaine numérique. La majeure partie des élèves que nous avons rencontrés, ont un problème d’orientation, ils ne savent pas quoi faire après le Bac.’’

Qu’à cela ne tienne, les bénéficiaires comme Mothiou Mara, élèves à l’école Tito de Bellvue, se réjouissent de l’initiative : “Nous avons trouvé cette initiative très intéressante. Parce qu’elle nous permet de manier l’outil informatique autrement, à travers des codes. Elle nous permet de dessiner ce qu’on veut sans utiliser le crayon,  donc nous demandons  aux initiateurs de continuer, de ne pas se limiter là pour nous permettre de nous améliorer. Aujourd’hui à cause de ce programme,  il y a beaucoup d’élèves qui n’avaient pas le goût de l’informatique, qui  viennent prendre des renseignements pour pouvoir s’inscrire.”

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199

Publicités

Laisser un commentaire