« Dans le cadre de son programme de renforcement de l’unité nationale et d’apaisement, le CNRD et son président, Colonel Mamadi Doumbouya, ont accueilli favorablement les demandes de visite au pays formulées par les anciens chefs d’état vivant à l’étranger, le commandant à la retraite, Moussa Dadis Camara et le général d’armée à la retraite, Sékouba Konate », a annoncé mardi 30 novembre, le CNRD.

Ensuite, « le gouvernement de la République sera instruit très prochainement par le président de la transition à prendre attache avec les deux anciens chefs d’état pour examiner au cas par cas les modalités concrètes des visites susmentionnées ».

Cependant le CNRD tient à rassurer « la communauté nationale et internationale que cet acte purement humanitaire ne traduit en rien une volonté d’ingérence dans une quelconque procédure judiciaire ».

Pour rappel, Moussa Dadis Camara, était à la tête des putschistes qui avaient pris le pouvoir après la mort de Lansana Conté, en 2008. Son pouvoir avait abouti à un régime de transition dirigé par le général Sékouba Konaté alias El Tigre. Dadis est cité par de nombreuses ONG comme étant le commanditaire des massacres du 28 septembre 2009.

Focus de guinee7.com